Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

une petite histoire

Publié le par l'or et la ligne

 

La coccinelle et la fée !

 

 

 

 

Une coccinelle se trouve nez-à-nez avec une Fée qu'elle souhaitait rencontrer . Elle voulait savoir, si comme elle, elle pourait obtenir une baguette magique. Le seul petit hic, c'est qu'elle ne l'a pas dans sa poche alors elle hoche la tête dit que c'est bien bête et bien moche donc elle se rapproche de la coccinelle, lui rappelle que sa baquette est intemporelle mais comme elle ne l'a pas sur elle, son souhait ne peut être exaucée.

 

La fée lui demande comment elle s'appelle, de quoi rêve t-elle? Elle lui répond :je m'appelle Annaëlle et je rêve d'être un mannequin, de devenir ultra méga belle. J'ai une histoire à te raconter, chère fée :

J'ai rencontré il y a quelques années ton amie Morphée. Notre rencontre c'était bien passée je m'en souviens très bien puisque c'était près d'une poubelle à une terrasse près de Paris à un moment de ma vie où je ne me trouvais pas belle, mes ailes n'arrivaient pas à se déployer je n'arrivais même pas à affronter la Galerie des glaces parce qu'il y avait pleins de miroirs c'est pour cela que j'avais appelé ton amie Morphée . Alors elle m'avait lancée un défi : m'enlever les barrières que mes antennes à l'arrière c'étaient fixées. Elle m'avait rappelée que si mes antennes étaient décider à les enlever, ça viendrait avec tout son naturel!

 

Lorsqu'un jour, j'ai rencontré un petit monsieur pas très vieux qui m'a expliqué que je n'étais peut être pas forcément ultra belle mais que grâce à mon charme, je devrais forcément rencontrer le prince charmant ou une jeune femme m'a interpellé et on a commencé à discuter . Tu sais coccinelle, la beauté, tout le monde la perçois différemment.

C'est en entendant cette phrase que j'ai commencé ma phase de transformation .

 

Dorénavant, je me regarde dans ce miroir, je me trouve un peu plus belle moi Annaëlle et tu sais quoi ? Chère fée, tu n'auras plus besoin de m'expliquer, je n'ai plus besoin d'une baguette magique pour réaliser que je suis une belle coccinelle !

 

 

 

Commenter cet article